Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les3sardines

De Fort Kearny à Fort Laramy

Voici notre rendez-vous mensuel que visiblement vous attendez tant. Je ne vais donc pas trop m'attarder, et je laisse place à mes héroïnes....

Abigael, comme toutes les pionnières, est une travailleuse acharnée. La notion de temps de travail, de partage des tâches n'ont aucun sens pour elle. Sa journée suit la courbe du soleil. Et plus la courbe est haute, plus il y aura de besognes à accomplir.

Pourtant malgré tout cela, elle est impatiente de pouvoir s'attaquer à de nouvelles activités. Pour cela il lui faut trouver un lopin de terre où elle érigera sa maison. Ainsi elle pourra cultiver des légumes, planter des arbres fruitiers et élever 2-3 poules afin de pouvoir nourrir sa famille, et pourquoi pas, faire pousser quelques fleurs pour apporter un peu de gaité. Le fruit de ce dur labeur lui permettra de gagner une certaine autonomie financière et de construire un avenir pour ses enfants. 

Elle repense à sa chère terre d'Irlande, tellement pauvre et caillouteuse que rien n'y poussait. Le ciel bas et brumeux, le vent asséchant avaient raison de toute vie végétale. Pour preuve, cette lande, qu'elle garde pour toujours dans son coeur, était coupée en petites briques pour alimenter le poêle des maisons les plus modestes, les plus nombreuses en somme. 

Elle n'est pas la seule à vouloir transformer ce rêve en réalité. Les pionniers empruntent tous le même chemin vers l'Ouest pour se donner toutes les chances de réussir. Pour cela il faut traverser de nombreux territoires Indiens, ce qui est dangereux et compromet sérieusement la conquête du nouveau pays. Alors le gouvernement pour faciliter le trajet vers l'Ouest a décidé de passer un pacte avec les indiens, qui devront accepter de libérer les grandes plaines en contrepartie d'autres territoires où ils devront se cantonner.

Abigael approche enfin de Fort Laramy, qui pour elle, est devenu synonyme de liberté, grâce au traité signé entre les Indiens et des représentants du gouvernement. Ici, elle va pouvoir se reposer tout en sachant que la suite de son voyage se passera sans encombres.

Le bloc d'Abigael, s'appelle Peace & Plenty, il représente le double tranchant d'une même volonté. 

Peace and Plenty

Peace and Plenty

Vent Noir connait Fort Laramy, même si elle n'y est jamais allée. Elle ne le connait que trop bien. Son père, Grand Arbre de la Prairie, avant qu'il ne rejoigne le monde des esprits, était chef du Clan. Un jour des hommes blancs lui ont demandé de s'y rendre. Ils étaient accompagné de soldats.

Lui, ainsi que plusieurs autre chefs, se sont retrouvés assis par terre, dans un endroit qui voulait ressembler à un tipi que même une jeune squaw aurait mieux monté et ils ont attendus. Aucun d'eux ne savait pas vraiment pourquoi ils étaient là. Quand enfin les Visages Pâles sont venus les rejoindre, ils ont commencé à parler, longtemps, dans une langue incompréhensible, avec beaucoup de gestes. 

Grand Arbre de la Prairie, a comprit que la terre de ses ancêtres, en signant la feuille des Visages Pâles, resterait à son clan. Confiant comme lui, les autres Chefs présents, ont également signés. 

Pourtant, après Fort Laramy, les Visages Pâles ont continué à marcher sur les territoires sacrés. Certains même, s'y sont installés, érigeant des barrières qui ont compromis le voyage des Bisons et donc la survie de nombreux clans.

Grand Arbre de la Prairie a très vite réalisé que pour protéger la terre de ses ancêtres il allait devoir combattre ces blancs auxquels il n'était pas hostile au départ. La terre est grande et tout le monde peut y vivre en harmonie. La seule règle étant de respecter les territoires de chacun. Mais trop c'est trop.

A cette époque le grand chef de tous les sioux était Sitting Bull. Lui aussi avait compris que la cohabitation ne serait visiblement pas possible. Alors Grand Arbre de la Prairie s'est joint à lui, tout comme beaucoup d'autres chefs de clans Sioux, pour chasser les Visages Pâles des Grandes Plaines.

C'est malheureusement lors du tout premier combat que Vent Noir a perdu son père et le clan son chef.

 

Chefs Indiens

Chefs Indiens

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cocopatch 24/11/2018 19:13

un bon moment de dépaysement! merci!

Les3sardines 24/11/2018 20:19

Je ne sais pas envoyer de coeur pas écrit <3

AtelierFilles 05/11/2018 14:43

une bien belle aventure ! et le contraste entre la photo noir et blanc et la broderie , tres sympa !!!

Les3sardines 05/11/2018 18:28

Merciiiii. L'un et l'autre s'apporte mutuellement.

Marmotte rousse 05/11/2018 09:41

Après une semaine très occupée, ma première lecture de blog est consacrée à suivre l'aventure tant attendue de Abigaël et Vent Noir...
Merci pour ce dépaysement si bien illustré!

Les3sardines 05/11/2018 18:18

Tout le plaisir est pour moi. Je me suis prise au jeu de l'écriture, ce qui n'était pas du tout prévu au départ.

Verveine 02/11/2018 06:28

Magnifique

Les3sardines 02/11/2018 09:03

Merci Muriel

MARIE 01/11/2018 19:05

comme je l'ai déjà dit ;-) mais j'aime bien me répéter !! j'adore cette aventure , je la "vis" avec beaucoup d'émotion , et il me tarde bien sur de lire la suite :-) , je comprends Abigael évidemment qui est là pour faire sa vie , mais mon coeur penche plutôt du coté de "Vent Noir" ;-)

Les3sardines 01/11/2018 21:38

Oh merci Marie ! Merci, car tu as exactement compris le message que je souhaite transmettre au travers de ce patchwork.